L’outil

Solfeggietto est un outil pédagogique.
Il comporte pour son usage 4 éléments graphiques.

L'outil


Le principe général

Étape n°1 :
j’écoute et je mémorise

principe-img-01


Étape n°2 :
je joue

soit je joue avec beaucoup de cartes
et peu de rythmes différents

principe-img-03

…pour développer ma capacité de concentration


soit je joue avec peu de cartes et beaucoup de rythmes différents

image4

…pour développer ma capacité de mémorisation

pedago-04

Les atouts du jeu

Solfeggietto a été conçu pour permettre les plus larges possibilités de démarches pédagogiques, de vitesse et de nature de progression et de mises en situations.

Il veut offrir à l’élève ou au musicien amateur la possibilité de développer les processus psycho-cognitifs nécessaires à l’abord de la lecture musicale, dans un souci d’efficacité et d’adaptabilité aux besoins, au niveau et aux difficultés de chacun, mais aussi de plaisir ludique et de convivialité.

Le format du jeu de cartes nous a semblé finalement répondre idéalement à cette recherche.

Pour l’élève ou le musicien amateur…

Tout travail rythmique s’appuie sur une pulsation régulière et stable (métronome, tic-tac de l’horloge…)

Quelques pistes,

Isoler les cartes mémorisées et les laisser sorties du paquet et à portée de main. (L’idéal est de pouvoir jouer plusieurs fois dans la journée. Il est préférable de jouer plus souvent pendant une courte durée que l’inverse).

Se fixer des objectifs de progression (ex.: maîtriser un nouveau rythme par semaine).

Inventer de nouvelles situations de jeu.

Jouer à plusieurs, c’est plus stimulant.

Essayer d’improviser sur les rythmes mémorisés.

Remplir le tableau d’auto-évaluation pour visualiser sa progression.

 

Pour l’enseignant…

Ce jeu est un outil.

À l’inverse d’une méthode il n’implique pour l’enseignant aucune démarche pédagogique particulière. Il ne veut pas non plus imposer à l’élève une nature ou une vitesse de progression.

Solfeggietto a été conçu pour :

  • aider au développement des processus mentaux de base de la lecture musicale,
  • s’adapter aux besoins et aux difficultés propres à chaque élève,
  • créer (comme n’importe quel jeu de cartes classique) des situations et des règles de jeu qui développeront des compétences diverses,
  • permettre un travail technique dans un climat ludique et convivial.

Il n’est donc pas question ici de proposer une manière d’utiliser ce jeu, ni une manière d’enseigner ni une manière d’apprendre.

Amener l’élève à trouver lui-même la démarche qui lui convient, c’est déjà associer autonomie et motivation en lui proposant d’être l’artisan de ses propres apprentissages.

Peut-être cherchera-t-on donc avant tout efficacité et plaisir.